Identification





Rechercher un jeu

Lister tous les produits


Recherche avancée
Voir le panier
Votre panier est actuellement vide.
Nos derniers jeux
PDFImprimerE-mail
1000 bornes6 qui prend

1960 Kennedy contre Nixon


1960 Kennedy contre Nixon
Agrandir l'image


Prix Unitaire: €45.15

Poser une question sur ce produit

 Type de jeu : Placement, Anticipation, Stratégie
Nombre de joueurs : 2
Age : à partir de 12 ans
Durée d'une partie : 90 min

Interactivité : 4
Chance : 2
Difficulté : 4
Stratégie / réflexion : 5

Auteurs : Christian Leonhard
 Jason Matthews
Illustrateur :
Editeur : Filosofia
Année : 2009
Origine ou langue : Canada
Thèmes : Historique , politique

Contenu du jeu :

un plateau de jeu
un plateau pour le débat télévisé
108 cartes
150 cubes de bois (rouges et bleus)
un sac de capital politique
2 pions candidats
50 sceaux des États
12 marqueurs de momentum
8 marqueurs de soutien
3 marqueurs de problématique politique
2 cubes compteur de tours et de phase

Objectif du jeu

En vue des élections qui marquent le dernier tour, les joueurs-candidats doivent chercher à acquérir le soutien des différents États, des médias et prendre la tête sur trois problématiques majeures (droits civiques, économie, défense). Le soutien est représenté par la présence de cubes que l'on peut jouer en dépensant les Points de Campagne mentionnés par les cartes qu'ils abattent à tour de rôle ou en déclenchant les événements relatés par icelles.
La partie se décompose en neuf tours, le sixième et le neuvième étant particuliers, puisqu'ils correspondent respectivement au débat télévisé et aux élections proprement dites. Leurs règles sont entièrement différentes de celles des sept autres tours.

Déroulement de la partie

Les sept tours normaux sont accomplis suivant la séquence suivante :
1) Phase d'initiative ;
2) 5 phases d'action ;
3) Phase de momentum ;
4) Phase de stratégie de campagne.

Lors de la première phase, on détermine qui aura l'initiative et on distribue les cartes aux joueurs (six cartes avant le débat, sept après).

Les phases d'action consistent à jouer des cartes : le joueur choisi par celui qui a gagné l'initiative commence et ils alternent jusqu'à avoir joué cinq cartes chacun. Les joueurs ont le choix entre plusieurs possibilités :
* jouer une carte en tant qu'événement ;
* jouer une carte pour ses points de campagne ;
* jouer leur carte de candidat si elle est sur sa face disponible (carte spéciale propre au candidat).

En outre, les joueurs collectent éventuellement des cubes qui seront ajoutés au sac de capital politique en fin de tour.
Dépenser des points de campagne permet de rajouter du soutien au candidat dans les différents États de l'une des quatre grandes régions du pays, celle dans laquelle il se trouve, ou il peut aller dans une autre grande région. Cela permet également de faire de la publicité afin de tenter d'augmenter le soutien des médias au candidat dans une des quatre grandes régions ou d'augmenter son crédit sur une des trois grandes problématiques. Avoir le soutien des états donnera les voix lors des élections ; le soutien des médias rend plus facile d'augmenter son soutien dans les états et permet d'influencer l'ordre d'importances des trois grandes problématiques ; être le mieux placé sur ces dernières permet d'avoir plus d'événements favorables et est important lors de la phase de momentum.
Lorsqu'un joueur joue une carte pour ses points de campagne, son adversaire peut le forcer à déclencher l'événement en utilisant un marqueur de momentum, sauf si celui-ci a pris le soin de prévenir cette possibilité en en dépensant deux.
Une carte jouée en tant qu'événement est défaussée du jeu.

La carte de candidat est utilisée pour ses 5 points de campagne.

Certaines de ces actions utilisent le sac de capital politique : on tire un certains nombre de cubes du sac, ceux qui sont de la couleur du candidat actif sont placés, les autres sont restitués à leur propriétaire (lors de la tentative d'augmentation du soutien des médias ou lors de l'augmentation du soutien dans un état très favorable à l'adversaire par exemple).

La phase de momentum consiste en :
- perdre la moitié de ses marqueurs de momentum (ceux qui permettent de forcer à jouer un événement ou à prévenir cette action) ;
- récompenser par des marqueurs de momentum et/ou des cartes de soutien ceux qui mènent sur les différentes problématiques ;
- diminuer le soutien des candidats sur les problématiques ;
- modifier l'ordre de l'importance des problématique, cette action étant réalisé par le joueur possédant le plus de soutien dans les médias.

La phase de stratégie consiste en :
- mettre de côté sa dernière carte lors des tours 1 à 5 ou ses deux dernières cartes lors des tours 7 et 8 en vue respectivement du débat et des élections ;
- rajouter les cubes accumulés par le jeu des cartes ou rendus par l'adversaire dans le sac de capital politique.

Le sixième tour, le débat, consiste en une sorte de duel utilisant les 5 cartes mises de côté lors des tours précédents sur les différentes problématiques. Lors du débat, la zone des cartes utilisées est spécifique à ce tour : on prend en effet en compte une icône qui représente la problématique et une qui représente le candidat. La valeur des cartes pour ce duel correspond à sa valeur en points de campagne. Le vainqueur sur chaque problématique gagne des cubes de soutien qu'il peut répartir.

Le dernier tour correspond au grand jour des élections. On accomplit alors les actions suivantes :
- les cubes présents sur les cases médias et problématiques retournent dans le sac et les marqueurs de momentum restant sont convertis en deux cubes ;
- on détermine qui a l'initiative ;
- les quatre cartes mises de côté lors des tours 7 et 8 permettent de gagner du soutien dans les états mentionnés sur ces cartes (ce gain de soutien n'est pas automatique et utilise le sac) ;
- on accomplit l'action relative aux événements spécifiques de ce jour ;
- le soutien gagné lors des phases de momentum permet de faire pencher la balance dans les états indécis en faveur de celui qui a le plus de soutien dans la région à laquelle appartiennent ces états ;
- chaque candidat compte enfin le nombre de voix que lui apportent les états qui le soutiennent. Celui qui en compte le plus gagne naturellement la partie.


Délai de livraison

Ce produit n'est pas disponible actuellement.



Avis des clients:

celloludo  (Mercredi, 29 Septembre 2010)
Noter: 4
Très bon jeu. Retranscrit parfaitement l'ambiance de la campagne de 1960 au travers de cartes annotées d'événnement historiques. Mécanique bien pensée et parties passionnantes mais c'est dur pour Nixon de gagner!




Agenda ludique
<<  Fév 19  >>
 L  M  M  J  V  S  D 
      1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
25262728